Biographie

Oscar Salazar Varela est un guitariste, compositeur et pédagogue d’origine mexicaine. Il s’est produit sur différentes scènes au Canada, au Mexique et aux États-Unis. Fondée sur une solide formation, sa carrière musicale se développe à la fois dans la musique classique et dans les genres populaires. Ses réalisations comprennent notamment les albums Dos vihuelas (2017), les cinq temps (2015) et De Canaima al  Cobre (2009). Il publie également des œuvres et du répertoire didactique pour guitare.

Il naît à Chihuahua, ville où il commence sa pratique musicale. Il fait d’ailleurs partie de la première génération d’étudiants du Conservatoire de musique de la ville. En 1997, il remporte le premier prix de musique instrumentale, décerné par le ministère de l’Éducation de l’État de Chihuahua, et en 2004, le deuxième prix au concours national de guitare Sin fronteras. Il est également lauréat du prix Cleofas Villegas pour la meilleure interprétation de l’État.

En 1999, il poursuit ses études à la Faculté de musique de l’Université de Veracruz et en 2001, c’est à l’Université du Québec à Montréal qu’il consolide sa formation musicale sous la direction du réputé maître Alvaro Pierri. Il y obtient ses diplômes de premier cycle en interprétation classique et de deuxième cycle en composition de musique de film. Il obtient en outre une maîtrise en interprétation et une maîtrise en didactique instrumentale à l’Université Laval, où il a également mené des études doctorales (Ph. D.) en éducation musicale.

Comme interprète, il se produit dans d’importantes salles ou festivals tels que La Place des Arts et Le Festival de jazz de Montréal. Il réalise également des présentations lors d’événements académiques internationaux comme la conférence New Directions in Music Education, à la Michigan State University de Lansing, Michigan.

En plus de la guitare, il s’intéresse à différents autres instruments à cordes pincées, comme la mandoline, la vihuela et le tres cubain. Il enseigne actuellement la guitare et les instruments à cordes pincées, dans différents établissements d’enseignement publics ou privés, notamment à l’école de musique Vincent d’Indy de Montréal.